Savon MDV 22
Pois cassé MDV 22
Noix MDV 22
Bonbon MDV 22

Les produits
disponibles en vrac

Dans les ordures ménagères des Français, on trouve l’équivalent de 29 kg par an et par personne de déchets alimentaires, dont 7 kg encore emballés (source : ADEME). Le gaspillage alimentaire représente près de 10 % des émissions mondiales totales de gaz à effet de serre (GES), ce qui correspond à 3,3 gigatonnes en équivalent C02 (source : FAO).

Concrètement, si le gaspillage alimentaire était un pays, ce serait le 3e pays le plus émetteur de GES dans le monde (source : FAO). Avec le vrac, aucune dose n’est imposée, vous pouvez donc choisir les quantités que vous êtes sûrs de pouvoir consommer.

Le vrac, ça aide vraiment à limiter les déchets ?
Oui vous pouvez diviser par 2 votre poubelle

Les produits indisponibles en vrac

En faisant vos courses en vrac avec des contenants réutilisables (comme des petits sacs à vrac en tissu ou des bocaux), vous réduisez vos déchets d’emballages à usage unique. L’emballage a des fonctions indéniablement utiles mais son aspect jetable constitue une vraie catastrophe écologique puisqu’il n’est pas toujours recyclable – ou recyclé – et se retrouve très majoritairement incinéré, enfoui ou bien jeté dans la nature et les océans.

L’emballage le plus utilisé dans le secteur agroalimentaire est le plastique, qui possède des avantages en termes de légèreté et de facilité de transport par rapport à d’autres matériaux (verre, inox, etc.). Cependant, les conséquences écologiques sont irréversibles. Selon WWF, seuls 22 % des déchets plastiques sont recyclés en France. De manière générale, en englobant tous les emballages ménagers existants (carton, aluminium, verre et plastique), ce sont 50 kg d’emballages qui sont jetés par an et par Français (source : ADEME).

On gaspille moins avec le vrac ?
Avec le choix des quantités, on évite de jeter 7KG de produits encore emballés

Où acheter en vrac ?

Dans les ordures ménagères des Français, on trouve l’équivalent de 29 kg par an et par personne de déchets alimentaires, dont 7 kg encore emballés (source : ADEME). Le gaspillage alimentaire représente près de 10 % des émissions mondiales totales de gaz à effet de serre (GES), ce qui correspond à 3,3 gigatonnes en équivalent C02 (source : FAO).

Concrètement, si le gaspillage alimentaire était un pays, ce serait le 3e pays le plus émetteur de GES dans le monde (source : FAO). Avec le vrac, aucune dose n’est imposée, vous pouvez donc choisir les quantités que vous êtes sûrs de pouvoir consommer.

Le vrac est de 4% à 22% moins cher que le préemballé
On peut vraiment faire des économies avec le vrac ?

Les recettes en vrac

En consommant en vrac, vous payez au gramme près car aucun poids n’est imposé. Donc vous dépensez moins sans vous priver. Pour les petits budgets en fin de mois, plus besoin de choisir entre l’achat d’une lessive ou de céréales pour le petit déjeuner par exemple. Avec le vrac vous pouvez acheter les deux sans vous ruiner grâce au choix de la quantité.

Le vrac ne vous pousse pas à dépenser plus que votre besoin : ainsi, pas de risque d’être tenté par les offres du type « 2+1 gratuit » qui incitent à mettre dans son panier des produits en trop grande quantité, qu’on n’avait pas prévu d’acheter et qui peuvent finir à la poubelle une fois périmés.

Rejoignez le mouvement !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour participer au Mois du Vrac !

En vous inscrivant, tentez de remporter l’une des 5 cartes cadeaux éco-responsables d’une valeur de 20€ offertes par notre partenaire Ethi’Kdo

👉 Tirage au sort à la fin du mois de mars parmi les emails inscrits à la newsletter)

➡️ Une fois inscrits, vous recevrez un email de confirmation. Pensez à vérifier vos spams si vous n’avez rien dans vos boîtes mail !